Les caractéristiques du frelon européen.


Habitat et comportement

Le frelon européen existe depuis très longtemps et est originaire d’Europe. Il s’est propagé au fil du temps sur une grande partie du globe et est maintenant présent au Nord de l’Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord.

On le retrouve davantage en milieu rural qu’en milieu urbain, là où ses nids vont être protégés et où il pourra trouver des sources d’alimentation diverses. Il peut chasser le jour comme la nuit. Il s’agit d’une espèce plutôt pacifiste voire craintive, tant qu’elle ne se sent pas attaquée.

Le frelon européen est souvent confondu avec le frelon asiatique. Pourtant, il n’est pas considéré comme une espèce nuisible et envahissante, contrairement au frelon asiatique. Certains pays comme l’Allemagne lui ont d’ailleurs attribué le statut d’espèce protégée car il s’avère utile pour les ruches. En effet, les abeilles ne représentent pas sa nourriture de base. Il préfère, en effet, s’alimenter de fausses teignes de la cire qui sont néfastes pour l’apiculture.

La particularité du frelon européen est qu’il niche dans des endroits clos lui apportant confort et sécurité, souvent au niveau du sol (dans un tronc d’arbre, dans une souche d’arbre, sous un abri, dans les vieux terriers de rongeurs, dans un buisson,  dans des bottes de paille, des tas de compost, etc) ou au sein des habitations (greniers, cheminées, garages, charpentes, remises, etc) mais jamais en haut des arbres, contrairement au frelon asiatique.  L’entrée du nid du frelon européen est large et se situe vers le bas alors que celle du frelon asiatique est latérale. Dans le cas de ces deux types de frelons, le nid est fabriqué à base de fibre de cellulose mâchée. Celui du frelon européen est, cependant, couvert d’une enveloppe brune et n’est pas très solide car il est à base de bois pourri malaxé. Il peut également être réutilisé et possède une taille plus réduite que celle du frelon asiatique.

 

Alimentation

Le frelon européen a une alimentation très variée. Il peut se nourrir d’autres insectes comme : les fausses teignes de la cire, les guêpes, les abeilles, les mouches, les sauterelles, les libellules, les araignées et les chenilles et ce, dans une quantité atteignant jusqu’à 500 g par jour pour une colonie bien développée. Il s’alimente aussi de chair de vertébrés (viande exposée à l’air libre dans un marché par exemple), de liquides sucrés (sucs végétaux, fruits, sodas, etc), de nectar de fleurs et de fruits (fenouil, bruyère, lierre, ronce, prunellier) ainsi que des sèves des arbres.

Il permet de réguler de nombreuses espèces nuisibles. Néanmoins, sachez que ce frelon peut abîmer vos récoltes de fruits (pommes, prunes, pêches, poires, raisins, etc) lorsque ceux-ci arrivent à maturité. Pensez donc à les protéger si vous souhaitez bénéficier de vos récoltes.

 

Reproduction et cycle de vie

Les frelons ne survivent pas à l’hiver sauf les jeunes femelles fécondées. Ce sont elles qui vont fonder une colonie au début du printemps (avril-mai), une fois qu’elles auront trouvé l’endroit idéal pour leur nid (dans un arbre creux, grenier, cheminée, charpente, mur de pierre, botte de paille, tas de compost, vieux chiffons, etc). Celui-ci sera constitué d’une matière ressemblant à du papier mâché et abritera les premières alvéoles où les reines pondront leurs premiers œufs. Les larves éclosent en mai et donnent naissance aux premières ouvrières qui vont passer par le stade nymphal avant de devenir des frelons adultes stériles. Leur mission est d’agrandir le nid, de nourrir la reine ainsi que les prochaines larves tandis que la reine se consacre exclusivement à la ponte d’œufs jusqu’à la fin de la saison. A la mi-septembre, la colonie atteint son apogée avec la naissance de mâles et de nouvelles reines fertiles. Ces derniers vont s’accoupler ce qui permettra ensuite aux nouvelles reines fécondées de chercher un endroit protégé pour l’hibernation, car elles sont les seules à survivre au froid (mâles, ouvrières et reine de la saison meurent).

Un nid est composé en moyenne de 5 000 alvéoles et peut atteindre un volume élevé (25 litres) fin août si la bonne saison est longue.

Une reine fécondée pond, en moyenne, 40 œufs par jour. Au cours de sa vie, elle peut en pondre jusqu’à 3 000. Les larves se développent en une vingtaine de jours avant de venir adultes.

Au total, une colonie de frelons européens regroupe entre 100 et 200 individus qui vont naître, vivre et mourir en une seule année.

Comment reconnaître le frelon européen ?


Identification physique

Le frelon européen ressemble à une guêpe commune mais sa taille est plus importante. La reine peut mesurer jusqu’à 40 mm. Les ouvrières sont plus petites et mesurent entre 18 et 25 mm et les mâles de 21 à 28 mm.  Il possède un abdomen jaune rayé de noir (plus clair que celui du frelon asiatique), un thorax noir et roux, des antennes teintées de roux ainsi qu’une tête jaune avec un motif noir.  Il est doté de 3 ocelles visibles sur le dessus de sa tête qui lui procurent une bonne vision et lui permettent d’être un prédateur redoutable.

Il est reconnaissable par son vol lourd et bruyant qui impressionne et qui participe à la panique de certaines personnes croisant son chemin.

 

Comparaison avec le frelon asiatique et la guêpe commune

Les frelons européens et asiatiques sont plutôt simples à distinguer de par leur couleur et leur taille. Le frelon européen est en moyenne plus grand que le frelon asiatique (les reines en particulier). Les nids de frelons asiatique et européen se distinguent par leur emplacement : le nid du frelon européen a une grande ouverture basale alors que celle du frelon asiatique est latérale. Les nids de frelons asiatiques peuvent se situer au-delà de 2 mètres de hauteur dans des endroits éclairés, visibles, contrairement à ceux des frelons européens qui se trouvent en général à un niveau peu élevé, sombre et à l’abri des regards. L’aspect de leur vol et leur caractère diffèrent. Les frelons asiatiques sont plus agiles et sont capables d’effectuer un vol stationnaire alors que les frelons européens sont maladroits et lourds. Le frelon européen est de nature pacifiste tandis que le frelon asiatique est très agressif.

Les frelons européens sont un sous-ensemble des guêpes. De manière générale, les seules choses qui les distinguent sont leur taille, leur couleur et leur vol. La guêpe commune présente une couleur à dominante jaune. Son abdomen est jaune avec une bande noire. Son thorax est noir tacheté de jaune et sa face est jaune. Le frelon européen, lui, est plutôt rouge-orangé. Il est aussi plus imposant que la guêpe commune qui est bien plus petite puisqu’elle peut mesurer maximum 18 mm. Les nids sont également différents puisque l’entrée d’un nid de guêpe est de taille très réduite et basal. Son vol est peu bruyant.

Quels dangers représente le frelon européen ?


Un risque sanitaire

Les frelons européens, tout comme les abeilles ou les guêpes, possèdent un dard qu’ils utilisent en tant que forme de défense. Par nature, il ne s’agit pas d’une espèce dangereuse. Le frelon européen est un insecte pacifique tant que l’on n’agresse pas son nid, qu’on ne l’approche pas de trop près (distance de 3 ou 4 mètres à conserver) ou que l’on ne l’affole pas avec des gestes brusques.

Cependant, lorsqu’un de ces éléments n’est pas respecté, les insectes peuvent attaquer en piquant l’Homme. La piqûre de ce frelon n’est pas mortelle bien qu’elle soit impressionnante de par la taille et la douleur qu’elle entraine. Elle est même moins toxique que celle des guêpes ou des abeilles. Sa dangerosité va surtout dépendre de l’état de santé de la personne, de ses allergies, du nombre de piqûres infligées ainsi que de leur localisation (les piqures dans la bouche ou dans la gorge et sur les muqueuses peuvent être plus inquiétantes).

Pour soulager la douleur, plusieurs techniques sont possibles :

  • Appliquer une compresse froide.
  • Prendre du paracétamol ou de l’ibuprofène.
  • Utiliser des comprimés antihistaminiques pour réduire le gonflement autour de la piqûre.

Dans le cas d’une allergie, une anaphylaxie ou un œdème de Quincke peuvent se produire, ceux-ci étant potentiellement mortels mais restent rares. En effet, seul 2% de la population est allergique aux piqûres d’hyménoptères. Certains signes peuvent alors vous alerter :

  • Difficulté à respirer ;
  • Respiration sifflante ;
  • Vomissements ;
  • Des nausées ou des diarrhées ;
  • Sensation de faiblesse ou étourdissement ;
  • Gonflement du visage ou de la bouche ;
  • Problèmes de déglutition.

Si l’un de ces signes apparaît à la suite d’une piqûre, il est impératif d’appeler les secours.

Que faire en présence de frelon européen ?


Puis-je intervenir seul ou pas ? 

Le frelon européen est de nature passive voire craintive. Il préfère éviter les confrontations et n’attaquera que lorsqu’il se sentira en danger.

A moins que le nid de frelons européens soit mal placé et constitue un risque avéré pour votre santé  ou celle de vos proches (nid à proximité d’un passage, d’une maison, d’un terrain de jeu ou au sein même d’une habitation dans les cheminées, greniers, etc), nous vous recommandons de ne pas le détruire vous-même car c’est une opération risquée qui pourrait ne pas être efficace. En effet, les frelons peuvent revenir reconstruire le nid au même endroit quelques années plus tard.

Si vous souhaitez vous assurer de sa destruction définitive, contactez une entreprise spécialisée. Sachez que les frelons ne font plus partie des interventions prises en charge par les pompiers.

 

Vous faîtes appel à Neature.

En faisant appel à nos services, vous choisissez une entreprise appliquant des méthodes d’intervention sécurisées et agissant en cohérence avec votre environnement. Nous vous conseillons de nous contacter au plus tôt afin de nous permettre d’intervenir sans avoir besoin de recourir à des produits chimiques (pour un nid primaire).

Nos solutions pour le frelon européen.


Mesures de prévention

Afin d’éviter tout risque de piqûres de frelons, nous vous recommandons de suivre ces quelques consignes de prévention :

  • Rester calme. Si vous passez à proximité d’un nid de frelons, ne paniquez pas et éloignez-vous sans faire de gestes brusques et sans crier. N’agitez pas non plus vos bras pour chasser les insectes car ils risqueraient de devenir agressifs et de vous piquer.
  • Rester éloigné des jardins et plantations. C’est à ces endroits que les frelons viennent principalement se nourrir.
  • Ne pas se promener pieds nus dans l’herbe.
  • Couvrir la nourriture et les boissons sucrées. Lorsque vous mangez dehors, ne laissez pas de nourriture ou de boissons type sodas, à découvert car cela pourrait les attirer. Soyez également vigilants lorsque vous buvez. Vous pouvez utiliser des torchons ou du papier aluminium pour protéger votre repas.
  • Faire votre toilette après manger. Afin d’éviter d’attirer les insectes avec des substances sucrées, rincez-vous les mains et le visage après avoir mangé.
  • Eviter les couleurs trop vives et le parfum. Ces éléments ont l’inconvénient d’attirer les frelons notamment les motifs floraux et les produits sentant très forts (parfums, sprays, shampooing).
  • Eteindre la lumière. Les frelons sont attirés par la lumière. Si vous souhaitez en faire sortir un d’une pièce, il vous suffit d’éteindre la lumière et de l’allumer à l’extérieur de votre maison.

 

Solutions

Les pièges, malheureusement largement utilisés par les particuliers et beaucoup de collectivités, sont, d’une part, très peu efficaces. En effet, ils ne touchent qu’un nombre très réduit d’individus par rapport à la population d’un nid. D’autre part, les pièges représentent un danger pour la biodiversité locale car ils ne sont pas sélectifs.

Neature propose une solution plus efficace et respectueuse de l’environnement. Les nids sont localisés, puis récupérés et déplacés dans un contenant prévu à cet effet. L’action est ainsi très localisée, ne nécessite pas de produits chimiques et ne menace pas les autres espèces.
Il n’y a que dans le cas d’un risque avéré pour la santé des occupants d’une habitation (cheminées et greniers notamment) que les représentants de Neature vont détruire le nid à l’aide de produits biocides.

N'hésitez plus !

Faites un geste pour votre porte-monnaie et votre santé en nous confiant votre problème.
Nos solutions sont garanties et respectueuses de l'environnement.

Réservez une intervention

Espèces similaires.


Vous recherchez des informations sur une autre espèce?