Les bois utilisés dans une construction sont menacés par différents insectes : les termites et les insectes à larves xylophages dont les larves se nourrissent de bois. Les insectes de bois sec les plus connus sont le capricorne, la vrillette et le lyctus.

Quelles sont les méthodes de lutte contre les termites ?

Dans le cadre d’un traitement curatif, la pose de stations de détection autour d’un bâtiment permet d’éliminer la colonie présente et ensuite de vérifier à intervalles réguliers que des termites souterrains ne soient pas revenus.
L’utilisation de barrières chimiques confère une protection rapide et durable au bâtiment après l’élimination des insectes à l’intérieur de la construction. En revanche, ce type de traitement seul n’élimine pas la colonie de termites qui peut continuer de prospecter aux alentours du bâti.

Quelles sont les méthodes de lutte contre les insectes à larves xylophages ?

Un traitement contre les insectes à larves xylophages passe par le décapage et le bûchage des parties vermoulues du bois. Le technicien brosse ensuite le bois et réalise des trous de forage là ou cela est nécessaire. Il injecte alors un produit insecticide dans les profondeurs des éléments de charpente ou le solivage. Enfin, il réalise un traitement de surface afin d’agir sur les œufs, les insectes adultes et les larves présents près de la surface du bois. Le produit pulvérisé protège ensuite le bois pendant plusieurs années, jusqu’à 10 ans.