Les caractéristiques de la mite des vêtements.


Habitat et comportement

La mite des vêtements est originaire d’Eurasie occidentale bien qu’elle soit maintenant présente sur une grande partie de la planète. Elle est capable de vivre dans des lieux très secs (pouvant atteindre 35°C), bien qu’elle apprécie les endroits humides. Il s’agit d’une espèce lucifuge, c’est-à-dire qu’elle préfère l’ombre à la lumière.

Dans la nature, on la voit principalement dans les nids d’oiseaux où elle s’alimente de plumes et de restes de nourriture. Dans l’environnement humain, on la retrouve dans les textiles, tapis et habits constitués de fibres d’origine animale (laine, soie).  Ce sont ses larves qui causent le plus de dégâts à nos vêtements et non les papillons adultes qui se consacrent exclusivement à la reproduction.

Une des spécificités de Tineola bisselliella est son moyen de défense s’apparentant à une immobilisation presque parfaite. En effet, à l’âge adulte, elle peut se laisser tomber au fond d’un récipient vertical sans chercher à en sortir quand on l’y fait tomber.

 

Alimentation

La mite de vêtements est un insecte décomposeur s’alimentant essentiellement de kératine. Elle se nourrit de toutes les fibres textiles (animales ou non) comme la laine, la soie, les poils d’animaux, les plumes, le cuir, le mohair, la fourrure, les perruques, les vrais cheveux, le coton, le lin… Par-là elle dévore donc les vêtements, les tentures murales ainsi que les tapis. Elle peut également s’alimenter de livres anciens ou encore de restes de sueur.

 

Reproduction et cycle de vie

Les mites adultes ne vivent pas longtemps et se consacrent entièrement à la recherche de leur partenaire ainsi qu’aux potentiels  lieux de ponte avant de mourir. Après l’accouplement, la femelle va pondre ses œufs à proximité d’une source de nourriture pour le bon développement des futures larves, à un emplacement chaud et sombre de préférence. La femelle va déposer environ 50 à 100 œufs par ponte qui seront plus ou moins groupés et attachés au substrat avec une substance collante. Les œufs, mesurant moins d’1 mm, sont ovoïdes et de couleur blanchâtre. L’éclosion s’effectue au bout d’une dizaine de jours donnant naissance aux larves qui vont s’attaquer à toute fibre textile et ressemblant à de petites chenilles blanches.

Le cycle biologique de la mite des vêtements s’effectue en plusieurs phases en passant par l’éclosion de l’œuf, le stade larvaire, la chrysalide et, enfin, l’âge adulte.

Avant de se transformer en papillon et donc d’atteindre l’âge adulte, une période pouvant aller de deux mois – si les conditions sont bonnes – à douze mois est nécessaire à la larve pour se développer et tisser un cocon où elle se nymphosera.

 

Perceptions sensorielles

L’insecte dispose de capteurs biologiques de type goût/odorat qui lui permettent d’exploiter son environnement de manière optimale. Elle peut ainsi s’orienter, détecter la présence de prédateurs, trouver son partenaire grâce aux phéromones émises et trouver des lieux de pontes idéaux pour ses larves.

Comment reconnaître la mite des vêtements ?


Identification physique

A l’âge adulte, la mite des vêtements est un papillon mesurant de 4 à 10 mm de long avec des ailes d’environ 12 mm lorsqu’elles sont déployées. Sa couleur est grisâtre voire brun doré.

Au stade larvaire, elle prend l’apparence de vers blancs à la tête noire d’une taille environ égale à 12 mm de longueur. Il est possible de les voir dans les recoins et les plafonds.

 

Signes de sa présence

Si vous soupçonnez la présence de mites des vêtements dans votre habitation ou votre entreprise, voici un échantillon des éléments qui peuvent vous confirmer leur présence :

  • Vêtements endommagés par des trous et des bords râpés. Généralement il s’agit des habits constitués de textiles d’origine animale (laine, soie…) ;
  • Tapis, couvertures, moquettes et autres textiles d’origine naturelle détériorés;
  • Présence de larves ou d’insectes adultes vivants ou morts. Il est possible d’en trouver derrière les meubles, dans les plinthes, dans les recoins, dans les armoires, à proximité des fenêtres, etc ;
  • Mues abandonnées et déjections. Les mites laissent des mues marron à proximité de la zone d’infestation. Soyez observateur et inspectez minutieusement l’environnement concerné – tapis, meubles, moquette, coins, tissus divers… – afin de vous assurer qu’il n’existe pas d’usure anormale des textiles cités.

 

Ses cachettes

Il est difficile de détecter la présence de mites car elles se cachent dans des endroits sombres où il y a peu de passage comme l’intérieur de tapis ou de tas de soie.  Si vous soupçonnez leur présence au sein de votre maison, inspectez les potentielles cachettes de ces insectes. Nous vous avons dressé une liste des plus connues afin de vous faciliter leur détection :

  • Les vêtements ;
  • Les armoires et placards ;
  • Les tiroirs ;
  • Les tapis ;
  • Les moquettes ;
  • Les rideaux ;
  • Les livres et objets à base de cuir ;
  • Les instruments de musique.

Quels dangers représente la mite des vêtements ?


La mite des vêtements joue un rôle positif pour l’environnement puisqu’elle élimine et recycle des matières difficilement dégradables (peau, fourrure, sabots, ongles, griffes, cornes, cadavres d’animaux…).

Toutefois, si elle est totalement inoffensive pour l’Homme, au stade larvaire, elle peut causer des dégâts considérables en s’attaquant aux fibres textiles : vêtements, tapis, toiles, tapisseries, rideaux, étoffes, canapés, meubles, moquettes, oreillers, matelas, coussins, fourrure, objets en plume, objets historiques, livres avec reliure en cuir, instruments de musique et notamment leurs étuis et feutres à base de poils naturels…

A priori, la mite des vêtements ne présente aucun danger pour la santé de l’être humain. Elle peut, cependant, provoquer de l’asthme ou des allergies chez des personnes plus sensibles.

Nos solutions pour la mite des vêtements.


Mesures de prévention

Afin de limiter les risques d’introduction de mites des vêtements au sein de votre habitation, nous vous recommandons de suivre ces quelques consignes de prévention :

  • Ne ranger que des vêtements propres. Condamner les vêtements sales tant qu’ils ne sont pas soigneusement lavés car la sueur attire les insectes ;
  • Aérer les armoires et placards à vêtements ;
  • Nettoyer et passer l’aspirateur dans les endroits susceptibles de subir une infestation : tapis, armoires, placards, meubles…
  • Repasser à chaud les vêtements les plus sensibles. Les larves des mites n’y survivront pas ;
  • Placer les vêtements peu portés dans des housses hermétiques avec des répulsifs naturels (lavande, bois de cèdre, menthe, eucalyptus…).
  • Sortir et déplacer les vêtements régulièrement afin de déranger les mites installées dans un endroit sombre et tranquille.

 

Solutions

Lors de notre intervention, le technicien procédera à une inspection complète de votre habitation ou de vos locaux afin d’identifier précisément les endroits où l’espèce est présente, les points d’entrée potentiels ainsi que les raisons de sa présence. Il privilégiera ensuite la méthodologie la plus adaptée à votre situation et à la préservation de la santé de vos proches, nécessitant une utilisation minimale de produits chimiques.

Sa responsabilité ira également au-delà des actions de contrôle. Il devra, en effet, vous fournir des éléments de prévention afin d’éviter une infestation future de mites des vêtements.

N'attendez plus !

Faîtes appel à nos services éco-responsables. Nos techniciens sauront résoudre votre problème avec les mites des vêtements.

Réservez une intervention

Espèces similaires.


Vous recherchez des informations sur une autre espèce?