Les caractéristiques de la fourmi noire des jardins.


Habitat et comportement

La fourmi noire des jardins est très répandue en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique du Nord. Il s’agit de l’espèce de fourmi la plus connue et la plus représentée. Elle est présente partout en France durant toute l’année, bien qu’elle soit moins active en hiver.

On la retrouve principalement dans zones anthropisées : jardins, parcs, milieux cultivés, zones urbaines… Elle peut établir son nid dans le sol lorsque sa structure est favorable c’est-à-dire lorsqu’il est humide et sableux, sous un dallage, sous des pierres, sous un pot de fleurs, dans les murs, dans un vide sanitaire voire à l’intérieur des maisons.

Un nid de fourmis noires peut comptabiliser des milliers d’insectes. Il s’agit d’une espèce agressive qui peut mordre celui qui dérangera son nid. Elle ne peut, en revanche, piquer car elle est dépourvue d’aiguillon.

 

Alimentation

Lasius niger est une espèce omnivore appréciant particulièrement les aliments sucrés. Elle se nourrit de fleurs, de plantes et de miellat. Le miellat est produit par les pucerons qu’elle va élever et protéger de ses prédateurs afin de consommer ses sécrétions sucrées. Elle s’alimente également d’autres insectes.

 

Reproduction 

La reproduction des fourmis noires a lieu en été (juillet-août) pendant le vol nuptial. Ce sont des essaims de princesses et de mâles sexués et ailés qui vont quitter la colonie pour se reproduire. Après l’accouplement, les mâles meurent tandis que les reines perdent leurs ailes et partent hiberner pour fonder une colonie. A partir de ce moment, chaque reine se consacrera à la ponte jusqu’à la fin de sa vie.

Les nids construits par les reines se trouvent généralement dans le sol, sous des pierres, sous des dalles, sous un pot de fleurs… Il est, toutefois, possible qu’elles s’établissent aussi dans les maisons.

 

Cycle de vie

La fourmi noire a un cycle de vie se déroulant en plusieurs étapes, chaque étape durant entre 10 et 20 jours :

 1. La ponte et l’éclosion des œufs

La ponte débute à la fin du printemps, après que les reines aient hivernées dans le sol. L’éclosion des œufs se produit 3 à 4 semaines plus tard.

 2. Le stade larvaire

Les larves qui en sortent vont se nourrir de sécrétions de glandes salivaires jusqu’à ce qu’elles atteignent le stade nymphal et deviennent les premières ouvrières de la colonie.

 3. Le stade nymphal

 4. L’âge adulte

Le cycle complet dure environ un à deux mois avant que les fourmis n’atteignent l’âge adulte.

La durée de vie de la fourmi noire est d’environ 15 ans pour une reine et de 3 ans pour une ouvrière.

Vie sociale

Les fourmis sont des insectes sociaux qui vivent en colonie de manière fonctionnelle. Une colonie de fourmis noires est dite monogyne car elle ne possède qu’une unique reine comptant des milliers d’ouvrières. On compte entre 5 000 et 15 000 individus par colonie.

Une fourmilière se divise en plusieurs castes où l’on trouve : une reine, des ouvrières, des soldats, les mâles ailés et des princesses.

La reine

La reine est la seule femelle féconde de la colonie. Elle va se consacrer entièrement à la reproduction et à la ponte des œufs. C’est elle qui créé l’identité de la colonie. Si elle meurt, la colonie est perdue.  Elle est de taille plus importante que les ouvrières et possède des ailes jusqu’à ce qu’elle soit fécondée.

Les ouvrières

Les ouvrières sont asexuées et veillent au bon fonctionnement de la colonie. Leur rôle principal est son approvisionnement en nourriture grâce aux pistes de phéromones qu’elles laissent derrière elles. Elles s’occupent également des larves, de la construction et de l’entretien de la fourmilière et de la défense du nid.

 Les mâles

Le rôle principal des mâles est de féconder les reines et les princesses. Leur espérance de vie est très courte puisqu’ils meurent après le vol nuptial. Ils sont ailés et mesurent entre 5 à 7 mm de long.

Les princesses

Les princesses sont les jeunes fourmis non encore fécondées qui deviendront des reines après le vol nuptial et la fondation de leur propre colonie.

 

Communication

Les fourmis communiquent majoritairement grâce aux phéromones. Grâce à elles, elles vont pouvoir suivre des pistes (odeurs), préalablement définies par d’autres fourmis de la colonie autour des sources de nourriture pour indiquer le chemin à suivre.

Comment reconnaître la fourmi noire des jardins ?


Identification physique

Les ouvrières mesurent entre 2,5 et 5 mm de longueur alors que la reine mesure environ 9 mm, parfois jusqu’à  15 mm.  La fourmi noire des jardins est de couleur noire ou marron foncé. Sa principale spécificité est son important niveau de pilosité. Elle est, en effet, la seule espèce d’Europe avec de nombreux poils dressés sur le scape des antennes. La fourmi noire des jardins possède un pétiole reliant son thorax à son abdomen.

Les ouvrières sont monomorphes, c’est-à-dire qu’il n’en existe qu’un seul type.

 

Signes de sa présence 

Si vous soupçonnez la présence de nids de fourmis noires des jardins dans votre habitation ou votre entreprise, voici un échantillon des éléments qui peuvent vous confirmer leur présence :

  • Présence de procession de fourmis aux abords ou au sein de votre domicile – fenêtres, portes, câbles, tuyaux ;
  • Présence de fourmis vivantes à proximité d’une source de nourriture (cuisine, entrepôt de stockage…) ;
  • Apparition de tas de sciures et/ou de poudre au même endroit à l’intérieur de votre maison indiquant les trous de sortie des fourmilières.

Quels dangers représente la fourmi noire des jardins ?


Les fourmis noires des jardins peuvent être très utiles pour les espaces extérieurs ainsi que pour les jardins car elles jouent un rôle d’éboueur en éliminant les cadavres et autres résidus. Cependant, dès lors qu’elles infiltrent les maisons, elles peuvent occasionner des dégâts entraînant de potentiels risques sanitaires et/ou pertes économiques.

 

Un risque sanitaire

Si la fourmi noire des jardins est capable de mordre celui qui dérange son nid, elle ne peut, en revanche, pas le piquer. A priori, elle ne transmet donc pas de maladies à l’Homme.

Il est toutefois possible qu’elle soit à l’origine de réactions allergiques chez l’humain provoquant :

  • Démangeaisons et irritations ;
  • Gonflements ;
  • Rougeur de la peau ;

 

Un risque économique

La présence de fourmis au sein de votre maison ne présente pas de caractère dangereux. Elles peuvent, cependant, devenir rapidement envahissantes et occasionner une gêne quotidienne.

Si elles décident de s’installer dans votre cuisine, les aliments contaminés devront être jetés pour ne pas prendre le risque d’ingérer les insectes, ce qui aura un coût économique plus ou moins élevé en fonction du niveau d’infestation.

Nos solutions pour la fourmi noire des jardins.


Mesures de prévention

Afin de limiter les risques d’introduction de fourmis noires au sein de votre habitation, nous vous recommandons de suivre ces quelques consignes de prévention :

  • Conserver toute la nourriture dans des boîtes bien fermées ou au réfrigérateur, hors de la portée des insectes ;
  • Ne pas laisser traîner de la vaisselle sale toute une journée ou toute une nuit. Il en va de même pour la nourriture des animaux de compagnie ;
  • Vider les poubelles régulièrement et placer les ordures dans des sacs plastiques scellés ;
  • Nettoyer rapidement toute substance renversée ;
  • Nettoyer la cuisine régulièrement ainsi que toutes ses surfaces afin de s’assurer qu’aucune miette n’y soit restée : les contours des appareils électroménagers, les recoins sombres et humides, l’intérieur des placards… ;
  • Passer l’aspirateur dans les coins et recoins ;
  • Vérifier tous les points d’accès (trous dans les murs, canalisations, plinthes, bouches d’aération, etc) ainsi que l’état des fondations ;
  • Inspecter le calfeutrage sur le contour des fenêtres et portes.

 

Nos solutions

Lors de notre intervention, le technicien procédera à une inspection complète de votre habitation ou de vos locaux afin d’identifier précisément les endroits où l’espèce est présente, les points d’entrée potentiels ainsi que les raisons de sa présence. Il privilégiera ensuite la méthodologie la plus adaptée à votre situation et à la préservation de la santé de vos proches, nécessitant une utilisation minimale de produits chimiques.

Sa responsabilité ira également au-delà des actions de contrôle. Il devra, en effet, vous fournir des éléments de prévention afin d’éviter une infestation future de fourmis noires des jardins.

N'attendez plus !

Faîtes appel à nos services éco-responsables. Nos techniciens sauront résoudre votre problème avec les fourmis noires des jardins.

Réservez une intervention

Vous recherchez des informations sur une autre espèce?